Cupcake & ganache montée pralinoise


Pralinés et compagnie / dimanche, avril 15th, 2018

Un cupcake ultra-simple et gourmand ! La ganache montée est bien plus légère qu’une traditionnelle crème au beurre. Entre ganache et chantilly, elle est adaptable (presque) à l’infini.

Ingrédients :

(pour environ 9 cupcakes)

  • Pour la base à cupcake :

(Recette issue du livre Geek&Pastry)
– 100g de sucre
– 1 sachet de sucre vanillé
– 4 oeufs
– 100 g de farine
– 1 sachet de levure
– 135g de beurre fondu et refroidi

  • Pour la ganache montée pralinoise :

– 150g de pralinoise
– 200g de crème liquide (minimum 30% de matière grasse)

Préparation :

  • La ganache montée pralinoise (à faire la veille, ou au moins 3h avant)

Faites fondre au bain marie la pralinoise et 50g de crème.

Une fois l’appareil fondu et lisse, retirez du feu. Ajoutez en trois fois le reste de crème, en mélangeant à la spatule pour bien incorporer la crème. Une fois la crème incorporée, filmez au contact et réfrigérez au moins 3h (ou toute la nuit).
(Pour ma part, je mets directement ma ganache dans le bol du batteur pour que celui-ci soit bien froid également).

Avant de pocher sur les cupcakes, fouettez au robot ou au batteur électrique votre préparation à ganache bien froide, en accélérant au fur et à mesure la vitesse de votre robot ; lorsque la ganache prend une consistance plus ferme, lisse, elle est prête à être utilisée. (Attention à ne pas trop battre la ganache ; elle risque de devenir granuleuse)

  • La base à cupcake

Préchauffez votre four à 150°C (th. 6).

Versez dans un récipient les oeufs, le sucre et le sucre vanillé. Fouettez jusqu’à ce que l’appareil soit lisse et blanchi. Ajoutez farine et levure, et mélangez.

Ajoutez le beurre fondu à l’appareil à cupcake, et incorporez le bien à l’aide d’une spatule ou d’un fouet.

Versez la préparation dans des moules à cupcake, et enfournez 15 minutes environ.

Lorsque les cupcakes sont cuits et refroidis, réalisez un joli pochage avec la ganache montée sur les cupcakes, décorez, et c’est prêt !

 

 

Laisser un commentaire...